Valérie Lemercier wikipédia, biographie, épouse, origine, mari, nouveau compagnon, taille, enfant et plus

Valérie Lemercier est une actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse française.

Lauréate de 3 César d’interprétation, elle a surtout gagné par deux fois le César de la meilleure actrice dans un second rôle au cinéma, en 1994 pour Les Visiteurs et en 2007 pour Fauteuils d’orchestre, puis le César de la meilleure actrice en 2022 pour son propre film Aline.
Scénariste-metteur en scène, elle est aussi l’auteur de six comédies françaises Quadrille (1997), Le Derrière (1999), Palais royal !(2005), 100% cachemire (2013), Marie-Francine (2017) et Aline (2021). Dans le même temps, elle est l’auteure et interprète de cinq spectacles solo de 1989 à 2015, primés par 3 Molières de l’one-man-show.

Wikipédia, biographie de Valérie Lemercier

Valérie Lemercier à la cérémonie des César
Valérie Lemercier à la cérémonie des César

Origine

Valérie Lemercier est originaire de Dieppe (Seine-Maritime), en France.

Apparence physique, taille, âge de Valérie Lemercier

Valérie Lemercier taille

Lemercier mesure 1m77 et pèse 57kg

Ses mesures corporelles sont les suivantes : 78-63-84 cm

Valérie Lemercier âge

Elle est née le 9 mars 1964 – Poisson

Valérie Lemercier apparence physique

Ses cheveux marrons foncés sont ses yeux verts

Famille, ethnicité et relations de Valérie Lemercier

Famille – parents, frères et sœurs

Fille de riches paysans (son père, Joseph Lemercier, était aussi maire du village, sa mère Odile Prévost aide ses enfants à faire pousser des pommes de terre, du lin, des betteraves ou des céréales) Valérie Lemercier grandit avec ses 3 sœurs à Gonzeville en Seine-Maritime ensuite suit les cours de Jean Chevrin au conservatoire de Rouen.

Relation de Valérie Lemercier : mari, épouse, compagnon, copain et enfants

Son statut marital n’est pas connu.

Carrière

Débuts télévisuels

Elle participe au jeu et pose des questions au sujet du pain aux participants du spectacle Académie des 9 présenté par Jean-Pierre Foucault le 22 octobre 1982. Il s’agit de sa première télévision.
En 1988, elle contacte Jean-Michel Ribes qui lui offre une figuration de flic en civil dans la série M’as-tu-vu ? Elle déclare, lors d’une interview, avoir fait partie pendant cette période des « fonds de troupe » (jeune comédiens inconnus qui jouaient dans des rôles secondaires). Cette expérience l’a conduite aux premiers succès de la série Palace.
Elle débute à la télévision en 1988 dans la série humoristique Palace où elle incarne le rôle de « Lady Palace », gardienne du bon goût et de l’humour hilarant. La même année, elle se produit pour la première fois au cinéma avec Milou en mai de Louis Malle. Dans ce film, elle incarne une femme dans la cinquantaine alors qu’elle n’a que 23 ans à l’époque du tournage.
À la fin de la série, en 1989, elle remporte la scène de Valérie Lemercier au Splendid, qu’elle occupe en 1990 au Théâtre du Palais-Royal. Au même moment, toujours dans ce théâtre, elle joue dans Un fil à la patte de Georges Feydeau, sous la direction de Pierre Mondy.
Mais c’est au cinéma qu’elle fait la rédaction.

Révélation comique au cinéma et passage à la réalisation (années 1990)

En 1990, elle interprète un 2ème rôle dans la comédie Après-demain de Gérard Frot-Coutaz, construite autour d’Anemone et d’Agnès Soral.
En 1991, elle prend une place plus importante dans l’Opération Corned-Beef de Jean-Marie Poiré, contre le tandem Jean Reno / Christian Clavier. La même année, elle débarque le Molière du One Man Show pour sa première exposition personnelle.
En 1992, elle enchaîne un second rôle dans la comédie Le Bal des casse-pieds, d’Yves Robert, avec Miou-Miou et Jean Rochefort mais surtout son premier rôle avec Sexes faibles !, de Serge Meynard. Elle est accompagnée de François Cluzet. Mais la percée se traduira par deux rôles de soutien.
En 1993, elle fait partie de l’équipe de L’Opération Corned-Beef des Visiteurs.Elle joue Frénégonde de Pouille, Béatrice de Montmirail, devant Clavier et Reno, et encore devant l’appareil de Jean-Marie Poiré. Le film connaît un énorme succès commercial avec plus de 13 millions d’entrées, ce qui en fait le premier box-office de France en 1993. Sa prestation flamboyante lui vaut le César de meilleure comédienne de second plan.
Valérie Lemercier en 1994, avec son César de la meilleure actrice dans un second rôle.
Valérie Lemercier en 1994, avec son César de la meilleure actrice dans un second rôle.
5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.