Jean-Paul Belmondo (Ex Compagnon de Natty Tardivel) wikipédia, biographie, épouse, origine, femme, nouveau compagnon, taille, enfant et plus

Jean-Paul Charles Belmondo est un comédien français, initialement associé à la Nouvelle Vague des années soixante. Il a été une star majeure du film français pendant plusieurs décennies à partir des années 1960. Ses titres les plus célèbres sont Breathless (1960), That man from Rio (1964), Pierrot le Fou (1965), Borsalino (1970) et The Professional (1981).

Jean-Paul Belmondo
Jean-Paul Belmondo

Wikipédia, biographie de Jean-Paul Belmondo

Origine 

Jean-Paul Belmondo est né dans la banlieue parisienne de Neuilly-sur-Seine. Dès son enfance, il s’intéresse davantage au sport qu’à l’école, développant un intérêt particulier pour la boxe et le football.
Belmondo est passionné par son métier d’acteur. À la fin de son adolescence, il fréquente une école de théâtre privée et commence à réaliser des croquis comiques dans les provinces. Après ses études chez Raymond Giraud, il fréquente le conservatoire des arts dramatiques à l’âge de vingt ans. Il aurait peut-être gagné le prix du meilleur acteur. Mais il a pris part à un sketch raillant l’école, ce qui a offensé le jury, ce qui a donné lieu à sa seule mention honorable.

Apparence physique, taille, âge

Jean-Paul Belmondo taille

Sa taille est de 1,76 mètre.

Jean-Paul Belmondo âge

Jean-Paul Belmondo voit le jour le 9 avril 1933. Il est décédé le 6 septembre 2021 alors qu’il avait 88 ans. Son signe astrologique vient du Bélier.

Jean-Paul Belmondo apparence physique

Ses yeux sont châtains. Ses cheveux sont gris.

L'apparence physique de Jean-Paul Belmondo
L’apparence physique de Jean-Paul Belmondo

Famille, Ethnicité et Relations

Famile – Parents, frères et sœurs

Le père de Belmondo, Paul Belmondo, était un sculpteur à pieds-noirs nés en Algérie d’origine italienne, de parents sicilien et piémontais. Sa mère, Sarah Rainaud-Richard, travaillait comme peintre.

Relation de Jean-Paul Belmondo: Femme/Epouse/Campagnon/Copine/Enfants

Le 4 décembre 1952, Belmondo se marie avec Élodie Constantin avec qui il a trois enfants : Patricia (1953-1993), tuée dans un incendie, Florence (née en 1958) et Paul (née en 1963). Belmondo et Constantin se séparent dès 1965. Elle a déposé sa demande de divorce en septembre 1966 et a été finalisée le 5 janvier 1968.
Il a eu des relations avec Ursula Andress de 1965 à 1972, Laura Antonelli de 1972 à 1980, l’actrice et chanteuse brésilienne Maria Charles Sotto Mayor de 1980 à 1987 et Barbara Gandolfi de 2008 à 2012.

Natty Tardivel ex compagnon

En 1989, il rencontre Natty Tardivel, une danseuse de 24 ans. Ils vivent ensemble depuis plus de dix ans avant de se marier en 2002. Le 13 août 2003, Tardivel fait naître le quatrième enfant de Belmondo, Stella Eva Angelina. Belmondo et Tardivel se séparent en 2008.

Jean-Paul Belmondo et son ex compagnon, Natty Tardivel
Jean-Paul Belmondo et son ex compagnon, Natty Tardivel

Carrière

La carrière de comédien de Belmondo a commencé en 1953, avec deux spectacles au Théâtre de l’atelier à Paris en Médée de Jean Anouilh et Zamore de Georges Neveux. Belmondo entreprend de parcourir les provinces avec des amis tels qu’Annie Girardot et Guy Bedos. Belmondo est présenté en première au court-métrage Molière (1956). Son premier rôle est une scène de Jean-Pierre Cassel dans On Foot, on Horse, and on Wheels (1957), extrait du film final. Il joue toutefois un plus grand rôle dans la suite A Dog, a Mouse and a Spoutnik (1958).

Belmondo fait partie de Consider All Risks (1960), une histoire de gangster avec Lino Ventura. Il joue alors le rôle principal dans Breathless (1960) de Jean-Luc Godard, qui fait de lui un personnage majeur de la Nouvelle Vague française.
Breathless a été une grande réussite en France et à l’international. Ce film a lancé Belmondo à l’international et comme le visage de la Nouvelle Vague, comme il l’a dit « Je ne sais pas ce qu’ils veulent dire » quand les gens ont utilisé ce terme. Selon le New York Times, cela a entraîné « davantage d’affectations intérimaires que ce qu’il peut gérer ».
Belmondo se produit avec Alain Delon dans Borsalino (1970), un film de gangsters à succès. Ce dernier produit le film et Belmondo se retrouve à poursuivre Delon pour la facture.
Inspiré par le succès d’Alain Delon dans la production de ses propres films, Belmondo fonde sa propre société de production, Cerito Films, pour mettre au point des films pour Belmondo. Son premier film est la comédie noire Dr. Popaul (1972), mettant en vedette Mia Farrow, le plus grand succès du réalisateur Claude Chabrol.
La Scoumoune (1972) est une nouvelle version de A man Named Rocca (1961). The Inheritor (1973) était un film d’action; Le Magnifique (1974), un roman d’action satirique, le réunit avec Philippe de Broca.
Il est producteur et interprète dans Stavisky (1974). Il met ensuite en scène une série de films purement commerciaux comme Incorrigible (1974), Fear Over The City (1975), Hunter Will Get You (1976) et Body of My Enemy (1977). Animal (1977) l’a pris pour un cascadeur devant Raquel Welch et il a joué en tant que policier dans Cop ou Hood (1979).
En 1980, Belmondo prend part à une autre comédie, Le Guignolo. Il a travaillé comme agent de services secrets dans The Professional (1981) et comme pilote dans Ace of Aces (1982).
En 1990, il interprète le rôle-titre de Cyrano de Bergerac Sur Scène à Paris, une autre réussite. Il joue un petit rôle dans One Hundred and One Nights (1995) puis le premier rôle dans la version de Lelouch les Misérables (1995). Il s’est aussi produit dans la comédie Désiré (1996), une chance sur deux (1998) ainsi que dans la comédie de science-fiction Peut-être (1999).
En 2009, il apparaît dans “un homme et son chien”, son dernier film. Malgré ses difficultés de marche et de parole, il a joué un personnage avec le même handicap. Après le film, il a dû partir à la retraite en 2011 après avoir subi un AVC en 2001.

Honneurs et récompenses

En 1989, Belmondo remporte le César du meilleur comédien pour sa performance dans Itinéraire d’un enfant gâté.
Il a été fait Chevalier de l’Ordre national du mérite, promu officier en 1986 et Commandeur en 1994. Il a aussi été nommé chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur, promu officier en 1991 et commandant en 2007.
Durant sa carrière, il a été mis en nomination pour deux prix du BAFTA.
Belmondo a reçu plusieurs prix d’honneur : la Palme d’Or au festival de Cannes 2011, le Lion d’Or au festival de Venise 2016 et le César 2017. En 2009, la Los Angeles Film Critics Association l’a récompensé pour sa carrière.
En 2017, il a reçu un honneur pour toutes ses réalisations aux 42ème César, accompagné d’une standing ovation de deux minutes.
Rate this post

Leave a Reply

Your email address will not be published.