Gabriella Papadakis wikipédia, biographie, épouse, origine, mari, nouveau compagnon, taille, enfant et plus

Gabriella Papadakis aux Jeux Olympiques de 2018

Gabriella Papadakis (alias Gabriella Maria Papadakis) est une danseuse de glace français. Avec son partenaire, Guillaume Cizeron, elle est la championne olympique de 2022, médaillée d’argent olympique de 2018, cinq fois championne du monde (2015-2016, 2018-2019, 2022), cinq fois championne d’Europe consécutive (2015-2019), championne du Grand Prix de 2017 et 2019, et sept fois champion de France (2015-2020, 2022). Ils ont gagné 10 médailles d’or en Grand Prix.Au début de leur carrière, ils ont remporté l’argent à la finale du Grand Prix junior 2012 et aux Championnats du monde juniors 2013.

Wikipédia, biographie de Gabriella Papadakis

Gabriella Papadakis aux Jeux Olympiques de 2018
Gabriella Papadakis aux Jeux Olympiques de 2018

Origine

Gabriella Papadakis vient de Clermont-Ferrand, France.

Elle a déménagé de France à Montréal, Québec, Canada le 14 juillet 2014 pour poursuivre sa formation avec Romain Haguenauer, qui s’était installé à Gadbon Centre.

Apparence physique, taille, âge de Gabriella Papadakis

Gabriella Papadakis taille

Papadakis mesure 1m66 et pèse 53kg

Gabriella Papadakis âge

Elle est née le 10 mai 1995 – Taureau

Gabriella Papadakis apparence physique

Ses cheveux et ses yeux sont marrons foncé

Famille, ethnicité et relations de Gabriella Papadakis

Famille – parents, frères et sœurs

Elle est la fille de Catherine, une entraîneuse de patinage française, et d’Emmanuel, qui possède un camion-restaurant à Austin, au Texas. Son père est originaire de la Grèce de Korydallos, et sa famille est originaire de Crète.

Relation de Gabriella Papadakis : mari, épouse, compagnon, copain et enfants

Lorsque Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron patinent, l’auditoire retient leur souffle collectif, envoûté par l’émotion, le pouvoir et la finesse. L’une des plus jeunes équipes à devenir championnes du monde de danse sur glace, le couple français possède une maturité et une maîtrise du sport qui les distingue d’un terrain de talent.

« Nous avons un lien particulier avec la glace que nous avons construite au fil des années, a déclaré M. Cizeron. Tout d’abord, les gens peuvent ressentir qu’il y a une connexion spéciale entre nous. Quand on joue, on est très présent et très conscient de tout ce qui est invisible et qu’on peut encore voir et sentir.»

Gabriella Papadakis and Guillaume Cizeron
Gabriella Papadakis and Guillaume Cizeron

Carrière

Saison 2009-2010

Papadakis et Cizeron rejoignirent Clermont-Ferrand à l’âge de 9 ou 10 ans, sur la proposition de sa mère, Catherine Papadakis, qui les prit dès le début de leur association. Ils ont fait leurs débuts au Grand Prix junior ISU en 2009-2010, terminant 15ème au JGP United States.Ils ont terminé 22e aux Championnats du monde juniors 2010.

Saison 2010-2011

En 2010-2011, Papadakis/Cizeron termine 4ème au JGP France, puis décroche le bronze lors de sa deuxième épreuve en Autriche. Ils se sont classés 12ème aux Championnats du monde juniors 2011.

Saison 2011-2012

En 2011-2012, Papadakis/Cizeron a fini quatrième dans leurs deux épreuves du Grand Prix junior.Ils ont terminé 5e lors des Championnats du monde juniors 2012.

Saison 2012-2013

Au milieu du mois de juin 2012, Papadakis/Cizeron a décidé d’aller à Lyon pour s’entraîner avec les nouveaux coachs Muriel Zazoui, Romain Haguenauer et Olivier Schoenfelder.Ils ont participé à leur quatrième saison du Grand Prix junior, remportant leur premier titre au JGP France, puis une autre médaille d’or au JGP Autriche, où ils ont inscrit leur meilleur résultat personnel de 142,08 points. Leurs victoires leur ont permis de se qualifier pour la finale du JGP à Sotchi, en Russie.Papadakis/Cizeron a gagné la médaille d’argent à Sotchi après les danseurs russes Alexandra Stepanova / Ivan Bukin.Lors du Championnat mondial junior 2013 à Milan, les Français ont terminé deuxièmes en danse courte.Le jour de la danse gratuite, Papadakis s’est foulé la cheville pendant un échauffement hors glace avant de s’entraîner le matin. Au cours de la compétition, elle a pris une pause après 2:52 et a été donné une pause médicale, après quoi elle et Cizeron a complété la danse.Ils ont terminé troisième en danse libre et deuxième en tout, terminant sur le podium avec les médaillés d’or Stepanova/Bukin et les médaillés de bronze Aldridge/Eaton.

Saison 2013-2014

Papadakis/Cizeron a choisi de passer chez les seniors pour la saison 2013-2014. Ils ont fait leurs débuts internationaux séniors à la Nice International Cup, remportant l’or. Le duo a ensuite pris part à deux épreuves du Grand Prix senior, terminant cinquième à l’Eric Bompard Trophy 2013 et septième à la Coupe Rostelecom 2013. Initialement nommés remplaçants pour les Championnats d’Europe 2014, ils ont été appelés lors du retrait de Nathalie Péchalat / Fabian Bourzat.Ils ont terminé 15ème à l’épreuve, qui a eu lieu en Janvier à Budapest, et 13ème aux Championnats du monde 2014, qui a eu lieu en Mars à Saitama.

Saison 2014-2015

En juillet 2014, Papadakis/Cizeron déménage avec Haguenauer à Montréal, au Québec.Marie-France Dubreuil, Patrice Lauzon et Pascal Denis ont rejoint Haguenauer en qualité d’entraineurs. Leur danse libre s’inspire d’un ballet, Le Parc. Les deux ont commencé leur saison en remportant une épreuve de la série Challenger de l’ISU, la Classique d’automne 2014 de Patinage Canada, où ils ont battu Piper Gilles / Paul Poirier. En novembre, Papadakis/Cizeron a atteint son premier podium en Grand Prix, remportant l’or à la Coupe de Chine 2014 devant Maia Shibutani / Alex Shibutani et les championnes du monde Anna Cappellini / Luca Lanotte. Battant une nouvelle fois Gilles/Poirier, ils remportent leur deuxième titre de GP au Trophée Eric Bompard 2014 et se qualifient pour leur première finale du Grand Prix. Lors de ce dernier événement, qui s’est tenu en décembre 2014 à Barcelone, ils se sont classés cinquième en danse courte, troisième en danse libre et troisième au classement général derrière Kaitlyn Weaver / Andrew Poje et Madison Chock / Evan Bates.

Saison 2015-2016

Le 28 août 2015, Papadakis a subi une commotion cérébrale après un accident de formation. Selon Dubreuil, ils se coupèrent mutuellement les lames, et elle tomba sur la tête.Les symptômes étaient instantanés. Nous pouvions voir que c’était chancelant; il était difficile de trouver des mots. Après cela, Papadakis/Cizeron s’est retiré de l’événement Orleans Master’s Skating prévu pour la deuxième semaine d’octobre. Le 12 novembre 2015, ils ont renoncé au Grand Prix, au trophée Éric Bompard 2015 et au trophée NHK 2015. Les docteurs n’étaient pas sûrs du temps qu’il allait récupérer. En mars 2016, Papadakis a déclaré : « Je ne pouvais pas sortir, faire du patin, lire ou parler aux gens.Il était impossible de me concentrer. J’ai encore des symptômes. »

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.