Cléopâtre Darleux wikipédia, biographie, épouse, origine, mari, nouveau compagnon, taille, enfant et plus

Cléopâtre Darleux est une gardienne française du handball pour Brest Bretagne Handball et la France.

Elle a pris part au Championnat du monde de handball féminin 2009 en Chine, remportant une médaille d’argent avec l’équipe française.

Darleux a représenté la France aux Jeux olympiques d’été de 2012 et aux Jeux olympiques d’été de 2020 (joués en 2021 au Japon), où elle a aidé l’équipe à remporter la médaille d’or.

Wikipédia, biographie de Cléopâtre Darleux

Cléopâtre Darleux
Cléopâtre Darleux

Origine

Cléopâtre Darleux vient de Wittenheim (Haut-Rhin)

Cléopâtre Darleux a fait ses débuts au Wittenheim Ensisheim Handball Sports Union (USWE) dans les années 1990. La jeune joueuse est détectée dans les équipes du comité départemental, où elle joue avec sa sœur, et intègre le Pôle Espoir en 2003, à l’âge de 14 ans puis évolue au Handball club de Kingersheim (HBCK).

Elle entre ensuite au centre d’entraînement de l’Entente sportive bisontine féminine (ESBF) pour deux ans à l’âge de 16 ans. Cléopâtre y incarne la Nationale 1 et la première division.Jusqu’à ce qu’elle entre au centre d’entraînement, elle alternait entre arrière/demi-centre et gardienne avant de devenir seule gardienne de but.

Apparence physique, taille, âge de Cléopâtre Darleux

Cléopâtre Darleux taille

Darleux mesure 1m75 et pèse 69kg

Cléopâtre Darleux âge

Elle est née le 

Cléopâtre Darleux apparence physique

Ses cheveux et ses yeux sont marrons

Famille, ethnicité et relations de Cléopâtre Darleux

Famille – parents, frères et sœurs

Cléopâtre a 5 frères et sœurs séparés d’un an.Ils pratiquent différents sports ensemble. Quand ses soeurs se lancent dans le handball et ses frères dans le rugby, Cléopâtre choisit le ballon rond.

Relation de Cléopâtre Darleux : mari, épouse, compagnon, copain et enfants

Son statut marital n’est pas connu.

Carrière

Débuts et titres rapides

Dès l’âge de 18 ans, en 2007, Cléopâtre Darleux signe son premier contrat professionnel dans le club phare de la capitale, le Handball d’Issy-les-Moulineaux.L’année suivante, le gardien se joint à l’équipe française.

Cléopâtre a ensuite joué dans le club à la vingtaine de titres de champion de France, Metz Handball jusqu’en 2011. Elle obtient ses premiers titres, la Coupe de la Ligue 2010 et 2011, ainsi que le Championnat de France 2011.

Championne de France avant l’étranger

Durant la saison 2011-2012, Cleopatra Darleux a joué au sein de l’Arvor 29 à Brest. Elle remporte la coupe de la ligue en battant 30 à 37 le Mios-Biganos HB en finale ainsi que le championnat de France en dominant Issy (23 à 16 à l’aller puis 28 à 25 au retour). Son club, l’Arvor 29, a été relégué administrativement à la Nationale 1 pour des raisons économiques à la fin de la saison 2011-2012 malgré son titre de champion de France. En préparation pour les Jeux Olympiques à Londres, et bien que la plupart des clubs français aient déjà recruté, Darleux doit trouver un nouveau club.

Cléopâtre Darleux en mai 2012.
Cléopâtre Darleux en mai 2012.

Retour et stabilité à Brest

Après 2 saisons passées à Nice, elle s’engage avec Brest Bretagne Handball, club qui a pris la succession de l’Arvor 29, où elle fait son retour quatre ans après le titre gagné avec ce dernier.

Au cours de la saison 2017-2018, elle a gagné la Coupe de France et a également été élue meilleure gardienne et meilleure joueuse du Championnat de France.

En équipe nationale

Après des mois d’absence, elle est revenue au chandail de l’équipe de France en 2016 pour la Golden League. Elle marque ainsi son retour en inscrivant un but superbe face à la Norvège : après avoir intercepté un ballon de contre-attaque, elle élimine en un-contre-un les défenseuses norvégiennes puis trompe la gardienne.

Cléopâtre Darleux, le 19 mars 2015.
Cléopâtre Darleux, le 19 mars 2015.

Sélection nationale

Cléopâtre Darleux a eu sa première sélection le 14 octobre 2008 contre la Hongrie lors de la Coupe du Monde.

Jeux olympiques

  • 5e aux Jeux olympiques en 2012 à Londres
  • Médaille d’or, Jeux olympiques Championne olympique en 2021 à Tokyo

Championnats du monde

  • Médaille d’argent, monde Vice-championne du monde en 2009 en Chine
  • Médaille d’argent, monde Vice-championne du monde en 2011 au Brésil
  • 6e au championnat du monde en 2013 en Serbie
  • Médaille d’or, monde Championne du monde en 2017 en Allemagne
  • Médaille d’argent, monde Vice-championne du monde en 2021 en Espagne

Championnats d’Europe

  • 14e au championnat d’Europe en 2008 en Macédoine
  • 5e au championnat d’Europe en 2010 au Danemark
  • 9e au championnat d’Europe en 2012 en Serbie
  • Médaille d’argent, Europe Vice-championne d’Europe en 2020 au Danemark

Autres compétitions

  • Médaille de bronze Médaillée de bronze à la Coupe du monde des nations en 2008
  • Médaille d’or, Jeux méditerranéens Médaillée d’or aux Jeux méditerranéens en 2009 à Pescara
  • Médaille d’or vainqueur du Tournoi de Paris Île-de-France en 2009, 2011, 2013 et 2017

Compétitions junior

  • Médaille de bronze, Europe Médaillée de bronze du championnat d’Europe jeunes en 2005 en Autriche 26
  • 4e au championnat du monde jeunes en 200627,28
  • 5e au championnat d’Europe junior en 200729
  • 7e au championnat du monde junior en 2008 en Macédoine
5/5 - (1 vote)

Leave a Reply

Your email address will not be published.